Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : CEL, Paul Le Bohec, 1963

10 résultats

Résultats

Il s'agit de savoir pourquoi l'enfant écrit

Juin 1963

Pour le maître ? Pour un album ? Pour le journal ? Pour quelqu'un ou pour quelque chose ?

... ou son désir de libération ?

Foin des contingences

Dans :  un texte officiel › Techniques pédagogiques › techniques audiovisuelles › 
Mars 1963

Oui, foin des connaissances, dans les petites classes tout au moins. Ou, plus exactement, foin du souci des connaissances.

En effet, c'est ce travers, cette manie enseignante qui nous empêche aujourd’hui d’avancer. Chaque année, nous nous hâtons de répondre aux exigences du programme afin de pouvoir, enfin, travailler librement. Et chaque année, le mois de juin arrive avant que nous ayons eu le temps de nous libérer.

Laissez venir à lui-même, l'enfant ...

Dans :  Techniques pédagogiques › organisation de la classe › 
Janvier 1963

Continuons notre conversation.

Mise à la liberté

Dans :  Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Techniques pédagogiques › 
Janvier 1963

Ma chère collègue revient à ta charge:

« J'ai lu ta prose exaltante, mais j'ai le regret de te dire que je n'en suis pas plus avancée pour autant. Je reste seule devant mon problème, Grosse-Jeanne comme devant. En effet, je n'arrive pas à comprendre pourquoi, en dessin, j'obtiens parfaitement cette liberté si chaudement recommandée par Elise Freinet et pas du tout en français.

L'enfant a besoin de réussir

Dans :  Formation et recherche › 
Décembre 1963

une visite à faire

Je déduis donc du texte :

« J'ai « sali » la bonne femme, je rigole, et la bonne femme est morte », que l'enfant faisait une opposition à sa mère. Supposition peut-être toute gratuite. Mais ce que je sais déjà des rapports mère-enfant m'incline à penser que je ne me trompe guère.

Le texte libre · baromètre

Dans :  Formation et recherche › Techniques pédagogiques › 
Décembre 1963

Pas de spécialité

Arrêtons-nous un peu, maintenant, à cette aventure Loïc.

Première constatation : l'instituteur peut aider l'enfant. Mais, attention! Il ne faut pas qu'il lui nuise. Je sens bien qu'il y a un risque à courir. Et nous nous devons d'être très circonspects. Dans ce domaine de la psychothérapie, l'instituteur ne peut aller loin parce qu'il n'est pas assez informé. Il n'est pas un spécialiste et il serait regrettable qu'il le devint car on a tellement besoin de lui dans les autres secteurs de l’éducation! Sa spécialité, c'est de ne pas en avoir. Il ne peut donc rien faire à fond et, en particulier, il ne faut pas qu'il se prenne pour un psychiatre.

Connaissance de l'enfant (suite)

Dans :  Formation et recherche › Principes pédagogiques › communication › 
Novembre 1963

Suite des articles des numéros 3 et 4.

Je rentre donc de Niort avec beaucoup de courage et avec la ferme intention de m’intéresser de très près au problème Loïc.

 

Les techniques parlées (suite)

Novembre 1963

suite de l'article " les techniques parlées "

... Les oiseaux pensaient à moi...

par P. Le Bohec

Les techniques parlées

Octobre 1963

Deux secteurs dans l’enseignement?


Ainsi, tout éducateur « Ecole Moderne » prend conscience qu'il existe deux secteurs dans l’enseignement : un secteur libre avec tâtonnement expérimental et un secteur contrôlé. Ce dernier secteur, c'est le secteur public avec censures, auto-censures et droits de regard d'une foule de gens.

Tout dire

Dans :  Techniques pédagogiques › organisation de la classe › 
Octobre 1963

Réagir. Faire réagir...

Freinet a tenu à ce que j'assure cette année encore la ru brique de « la part du maître ». Il pense qu'il faut remuer les camarades par des propos qui les déconcertent un peu afin qu'ils réagissent et ne se laissent pas prendre en gelée par la routine. Au besoin, dit-il, il faudrait le faire exprès.