Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : PEMF

Résultats 1 à 10 parmi 2660

Résultats

Correspondance scolaire et voyage-echange

Dans :  Principes pédagogiques › communication › Techniques pédagogiques › 
Mars 1983

 

pcdem-0001.JPG (28604 bytes)

Les POURQUOI-COMMENT

Les arbres de connaissances

Dans :  Techniques pédagogiques › évaluation › 
Avril 1999

Avec les arbres de connaissances, c’est la centralité du maître dans le système de transmission du savoir qui est en cause ; c’est aussi l’omniprésence de l’animateur et le verrouillage de l’animation sociale et culturelle par certaines structures sur les quartiers.
Présentation et réflexions de Pierrick Descottes et Christian Lego.

Les journaux scolaires

Dans :  Français › Principes pédagogiques › communication › Techniques pédagogiques › 
Janvier 1984

 

pcjour-0001.JPG (19851 bytes)

POURQUOI ? COMMENT ? 

 

Le Nouvel Educateur n° 173

Dans :  revue › Techniques pédagogiques › évaluation › Techniques pédagogiques › 
Novembre 2005

Echanges de savoirs et arbres de connaissances en Clis

Dans :  un niveau scolaire › Techniques pédagogiques › évaluation › Techniques pédagogiques › 
Novembre 2005

Roland enseigne depuis deux ans dans une CLIS située dans une école de 11 classes (maternelles et cycle 2), dans une ville de 3 000 habitants, dont la population connaît de plus en plus de difficultés sociales.
Il s’est trouvé confronté à une réalité de classe qui l’a obligé à trouver des solutions concernant la gestion du groupe et de ses apprentissages.Le climat de travail ne permettait pas une réelle efficacité pour les apprentissages des enfants.Leurs difficultés à apprendre,leurs nombreux échecs et l’image qu’ils pensent donner aux autres entraînent des situations de crise souvent violentes.Violence envers soi,envers les autres,insultes
et coups…

 

Silence ! On improvise !

Dans :  la difficulté scolaire › Arts › 
Juin 2006

Depuis bientôt dix ans, Stéphane Daubilly enseigne dans ce qu’on appelle encore des Zones d’Education Prioritaire. Il a pu constater une forte inclinaison des enfants de ces quartiers à la création sous de multiples formes (mathématique,littéraire, scientifique, artistique, institutionnelle…), ce qui l’a conduit à opter progressivement pour une organisation de classe permettant davantage de création, de tâtonnement, d’expression.