Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Techniques pédagogiques, Français, Le Nouvel Éducateur, 1998

5 résultats

Résultats

Un répertoire orthographique, le 5000 mots

Dans :  Français › Techniques pédagogiques › 
Novembre 1998

Le 5 000 Mots s’inscrit dans la gamme de nos répertoires orthographiques dont l’objectif est de donner la plus grande autonomie possible
dans les situations d’écriture et de communication.
Il a été mis au point par observation directe des tâtonnements des écrivants dans leur processus de recherche lors de l’élaboration
de leurs textes et de leurs lettres.

Le texte libre : étude de la langue et prolongement du texte

Dans :  Français › Techniques pédagogiques › 
Novembre 1998

En ce début d’année scolaire, dans la classe de CE1 de Joëlle Martin, le texte libre est le point de départ d’activités variées : étude de la langue, découverte du monde, etc. Chaque semaine l’apport d’un enfant différent va enrichir la culture de la classe. L’organisation de la classe et la vie coopérative permettent de gérer cet apport et de s’en nourrir.

Un journal en BD

Dans :  Français › Arts › Principes pédagogiques › communication › 
Mars 1998

Le journal scolaire est une des techniques Freinet des plus communément admises et utilisées. Le succès grandissant de la semaine de la presse à l’école en témoigne. Ce mois-ci, nous fêtons la neuvième édition.
Lorsque des enseignants cherchent à innover, ils se tournent souvent vers les techniques Freinet, sans toujours saisir ou reprendre à leur
compte l’esprit initial qui en était le moteur.
Ce journal en bande dessinée, réalisé par les élèves de classes Freinet du Gard, vient nous rappeler l’un des intérêts essentiels de cette technique : la maîtrise de l’outil par les enfants eux-mêmes. Le journal scolaire est un vecteur et un levier de l’expression et de la communica-
tion. Il est un objet médiatique qui donne un sens aux activités du groupe.

Le passeur de culture

Dans :  Français › Techniques pédagogiques › organisation de la classe › Techniques pédagogiques › 
Janvier 1998

Notre travail d’enseignant(e) est un travail d’éducateur pour peu que l’on se préoccupe de l’enfant, être global, être vivant dont la nature est la même que celle de l’Homme. Cette « évidence » nous conduit, dans les classes coopératives , dans notre choix de militant(e) de la pédagogie Freinet, à permettre les impulsions créatrices, à laisser se creuser les sillons où vont germer les créations et expressions des enfants. Les communications, la coopération dans les apprentissages nous conduisent petit à petit à prendre, construire des points d’appui, par l’intermédiaire de techniques et d’outils. Dans cette « montée » vers les savoirs, lois trouvées, techniques de vie vont apparaître des métissages de cultures au gré des rencontres entre les enfants, entre les enfants et l’enseignant, entre la classe et les cultures socialement déjà existantes. Les productions des enfants vont au fur et à mesure s’interpénétrer et « s’entrechoquer » avec des oeuvres extérieures à la classe, que ce soit des livres, des textes d’écrivains adultes, des peintures, sculptures, musiques de « grands maîtres»... Les questions poséeds dans ce dossier sont :

                - Quelle est la place de l’éducateur ?
                - Quelle est sa part ?
                - Comment vont se produire les rencontres avec l’art, les romans, les poèmes, ?..
 

On s'affiche

Dans :  Français › Principes pédagogiques › Principes pédagogiques › communication › Techniques pédagogiques › 
Janvier 1998

Primaire - 3ème cycle, collège et lycées

Auteur :