Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : l'international, Le Nouvel Éducateur, 1996

7 résultats

Résultats

L'enseignement en Géorgie

Mai 1996

Sybille Guéladzé, professeur de fran­çais à l'Université de Tbilissi, a écrit cet article après avoir fait un séjour en France, d'école en école.

Pédagogie Freinet à Diawar (Sénégal)

Février 1996

La citoyenneté, on l'apprend à l'école, selon la pédagogie Frei­net. Ce principe, transformé en pratique d'éducation, a dépassé les frontières françaises pour ga­gner les confins du Sénégal grâce aux efforts d'un instituteur de Rezé (44), Jean Le Gal, qui a éta­bli des relations étroites de par­tenariat avec l'école de Diawar, un village situé dans le nord de ce pays. Le directeur de l'école, Papa Meïssa Hanne, après avoir participé aux journées nationales du Groupement des Retraités Educa­teurs sans Frontières (GREF) à Lille, a été accueilli par l'association des Amis de Diawar, à Rezé, qui apporte son soutien à la modernisation de l'école : eau potable, jardin scolaire, fourni­tures...

Auteur :

L'école algérienne, otage de l'obscurantisme

Janvier 1996

Ayant reçu une longue lettre d'Algérie, nous avons choisi d'en pu­blier d'importants extraits en res­pectant l'anonymat de son auteur, comme chacun le comprendra aisément.

La escola Célestin Freinet (Brésil)

Novembre 1996

La

Escola Célestin Freinet

fut créée en mars 1984, sous la tutelle de la FURB - Université de Blumeneau. Elle y restera attachée jusqu'en décembre 1986. Puis, en 1987, un groupe de parents qui croyait à la proposition de travail développé à l'Ecole, s'est organisé sous forme d'association afin de donner suite aux activités. C'est ainsi qu'est née l'Association Célestin Freinet qui subventionne la

Escola Célestin Freinet

.

Lire et écrire... au Tchad

Octobre 1996
La zone sahélienne, c'est plat. Quelques arbres, beaucoup de traces des abattages pour faire du bois. Et les silhouettes des femmes portant sur la tête l'indispensable à la vie ; d'où viennent-elles, où vont-elles ? Au milieu de la poussière la Lada évite les trous et essaie de suivre la piste. A dix heures il fait chaud, dèjà chaud. Nous arrivons à Gahoui, le village des potiers ou plutôt des potières du Tchad.