Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche archives : Edmond Lèmery, 1997

6 résultats

Résultats

Vivre et apprendre ensemble : ou l'entraide du cours moyen à la maternelle

Dans :  Principes pédagogiques › coopération › 
Juin 1997

"C'est par le dialogue, par l'échange, par le doute, par le conflit, par l'argumentation - suscités grâce aux exemples - que les perceptions intuitives des uns et des autres peuvent commencer à s'accorder et à évoluer vers une compréhension commune." (1)

On pourrait reprendre au compte des enseignants de Chauriat (63), cette réflexion de Britt - Mari Barth, tant leur souci est grand de tout mettre en oeuvre, dans l'organisation coopérative de l'école, pour que les niveaux d'âge, de compétence, les ressources complémentaires des uns et des autres, enfants, adultes, enseignants et partenaires sociaux soient mis au service de l'épanouissement et de la construction de chacun.

Motivation... Démotivation

Dans :  Formation et recherche › Formation et recherche › connaissance de l'enfant › 
Décembre 1997

"On ne fait point boire le cheval qui n'a pas soif..." (1)

Revenir sur ces concepts de motivation naturelle ou artificielle et de non - motivation nous paraît plus important que jamais. L'actualité montre, en effet, que beaucoup de problèmes concernant les apprentissages généraux et professionnels chez les jeunes adultes en formation qualifiante, chez les adolescents et même chez les enfants à l'école élémentaire, proviennent d'une "résignation apprise" face à des situations de contrainte, de surcharge mentale, d'absences d'objectifs ou de perspectives.

Enseigner et vivre autrement au collège

Dans :  un niveau scolaire › second degré › un niveau scolaire › 
Novembre 1997

 

Propos sur l'individualisation de l'enseignement

Dans :  Techniques pédagogiques › apprentissage › Techniques pédagogiques › Techniques pédagogiques › 
Novembre 1997

Travail individualisé - travail personnel - travail personnalisé - personnalisation des apprentissages... autant d’expressions, de « conceptions » qui
donnent lieu, aujourd’hui encore, à débats.
Pour C. Freinet, pour nous, l’individualisation ne se réduit pas au travail individualisé avec techniques (autocorrection...) et outils (fichiers et livrets
diversifiés de documentation et d’apprentissages), aussi affinés soient-ils : individualisation et socialisation sont inséparables dans une organisation de nature systémique.

Des "machines" pour transmettre le mouvement

Dans :  Sciences et Techno › Principes pédagogiques › 
Octobre 1997

Michel Maubert a invité ses élèves de CM1-CM2 à participer à une Expo-sciences (1), il introduit l’évènement dans sa classe:

"... il faut que l'on invente des "machines" qui bougent, qui montrent le mouvement, qui s'entraînent...", la course aux mots et aux idées était lancée, véritable brainstorming spontané :
"ça bouge", "ça tourne", "ça se déplace", "ça entraîne", "comme des engrenages ?"...
Les idées, nous le verrons dans la première partie de ce dossier, émergeront d'abord sous l'aspect graphique : des dessins pour représenter ses conceptions premières.
Ainsi, en introduisant ce thème dans sa classe où est intallé en permanence un "atelier de bricolage" avec des matériaux, de vrais outils (marteaux, tenailles, tournevis, scies... machines : scie sauteuse, perçeuse...) et fiches - guides (le fichier FTC produit par PEMF), Michel Maubert a-t-il permis aux enfants de cours moyen (C.M.1 et C.M.2) d'exercer ces fonctions humaines importantes qui sont :
imaginer - construire - chercher - inventer - créer ... et simultanément apprendre.

 

Tous intelligents !... mais selon des formes différentes des dominantes et des faiblesses pour chacun

Dans :  Formation et recherche › Formation et recherche › 
Septembre 1997

En ce début d'année scolaire, avec la conjonction d'évènements socio - politiques et de remises en causes diverses de l'éducation des jeunes qui reviennent au premier plan, il nous paraît intéressant de revenir sur l'une de ces remises en cause : "la conception standard de l'intelligence" selon laquelle il existerait cette forme générale de l'intelligence, mesurable par les tests de Q.I.