Raccourci vers le contenu principal de la page

Recherche générale : prise de position, 2022

7 résultats

Résultats

Pour un troisième tour social et pédagogique, appel collectif...

Texte des collectifs et mouvements : Aggiornamento histoire-géo, Enseignant·es pour la planète, Icem – Pédagogie Freinet, Iresmo, Questions de classe(s) – N’Autre école, Lettres vives, SVT Égalité*.

 

Halte à la répression pédagogique et syndicale...

École Louis Pasteur à Saint-Denis (93)

Soutien aux 6 enseignant·es réprimé·es



Une fois encore l'Éducation nationale sanctionne des enseignant·es militant·es.


L'ICEM-Pédagogie Freinet dénonce la répression pédagogique dont sont victimes 6 enseignant·es de l'école Louis Pasteur de Saint Denis, et leur apporte son plein soutien.

Éducation à la paix, communiqué de la FIMEM...

Éducation à la paix dans le monde

Déclaration de la FIMEM
(Fédération Internationale des Mouvements de l'École Moderne)

(L'ICEM pédagogie Freinet est membre de la FIMEM)

Ukraine : non à la guerre, communiqué de DEI International...

Guerre en Ukraine

Déclaration conjointe des ONG au Conseil des droits de l'homme

49ème session Genève, Suisse, 4 mars 2022

Communiqué de DEI International
(L'ICEM pédagogie Freinet est membre de DEI International)

Tribune à l'attention des candidat·e·s à la présidentielle 2022...

Pour que l'éducation soit davantage présente dans la campagne électorale présidentielle,
l'
AFEF (association française des enseignants de français) a co-rédigé, avec entre autres le GFEN, la tribune ci-jointe "L’école publique restera-t-elle un bien commun ? Pour tous un projet d’émancipation, de liberté, de vie choisie".
Pour davantage d'information, voir
ICI.

L'ICEM est signataire de ce texte et a proposé qu'il soit transmis aux médias sous la forme, par exemple, d'une lettre ouverte aux candidat·e·s.

Vous pouvez signer ce texte, individuellement, en écrivant à Viviane Youx - Présidente de l'AFEF : afef.contact[arobase]gmail.com (afef.contact[arobase]gmail.com).

Bien coopérativement
Le Comité collégial d'animation de l'ICEM

 

L’école publique restera-t-elle un bien commun ? Pour tous un projet d’émancipation, de liberté, de vie choisie...

Pour que l'éducation soit davantage présente dans la campagne électorale présidentielle, l'AFEF (association française des enseignants de français) à co-rédigé, avec entre autre le GFEN, la tribune dessous.

L'ICEM est signataire de ce texte et a proposé qu'il soit transmis aux médias sous la forme par exemple d'une lettre ouverte aux candidat·e·s.

N'hésitez pas à diffuser largement ce texte au sein de votre association affiliée - qui peut en être signataire - pour appeler les militant·e·s a signer ce texte individuellement.

Merci pour votre coopération.

Parmi les signataires :
- AFEF (Association pour l’enseignement du français)
- APMEP (Association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public)
- GFEN (Groupement français pour l’éducation nouvelle)
- ICEM-pédagogie Freinet (Institut Coopératif de l’École Moderne)

 

Défense de la planète ! Déclaration de la FIMEM, 2021...

En tant que Fédération Internationale des Mouvements de l'École Moderne, nous déclarons notre engagement pour les idées et les pratiques liées à la défense de l'environnement. La sauvegarde effective de notre planète nous concerne tous et toutes. Nous devons œuvrer pour la transformation et la réalisation d'une société plus juste et solidaire.
C'est pourquoi nous pouvons et nous devons mener à terme une double action : penser globalement et agir localement : avoir une pensée “glocale” ! Ainsi, sans perdre de vue les grands buts et les problèmes de la crise environnementale à l'échelle de la planète, nous devons saisir comment ceux-ci s'affrontent pour que tous et toutes puissent imaginer des actions, créer des réponses très concrètes pour agir à diverses échelles, locales et mondiales.

(...)

La tâche de l'école est cruciale, des actions
La pédagogie Freinet est dotée d'outils permettant des formes de participation au sein de l'école et au sein de son environnement, avec les communautés locales. Elles s'inscrivent naturellement en faveur de mesures qui construisent durabilité environnementale et restauration écologique, transcendant ainsi les frontières du local.
Les écoles Freinet sont des laboratoires de participation démocratique et de construction de communauté avec des propositions et des pratiques coopératives. Et d'autres écoles peuvent s'engager à nos côtés, parce que la question doit être défendue dans toutes les écoles et centres éducatifs ! Au sein de nos classes Freinet, en étudiant le milieu, nous bâtissons avec nos élèves de microprojets qui se traduisent en des petits changements certes, mais avec l'horizon d'un futur soutenable : apprécier la valeur de l'usage auto-limité et non consumériste des ressources du quotidien, promouvoir les actions et les formes de relations non pas individualistes, mais au
contraire celles de solidarité, ouvertes et attentives au Bien Commun. L'esprit critique est convoqué tout au long du travail coopératif dans les classes : au sein des réunions de coopérative, des conseils de la classe, les assemblées, dans les recherches de travail.... Cette aptitude à analyser, comparer, comprendre, débattre, se retrouve aussi bien dans les apprentissages que dans les liens vers le monde extérieur.
À l'école, il est nécessaire de comprendre la situation de la planète et de prendre conscience de l'actuelle rupture de l'équilibre écologique. Et c'est bien dans les programmes scolaires que devraient s'inscrire ces objectifs essentiels.
Dès la petite école, engager l'étude du milieu est une des clés pour une éducation émancipatrice. Découvrir, explorer autour de soi, découvrir les autres, découvrir le monde environnant, celui proche et celui plus lointain, au travers des correspondances, des enquêtes, des recherches, des témoignages...
Et pour cela s'organiser coopérativement, par petits ou grands groupes, avec le hors-école... Avec les outils du conseil, l'organisation coopérative de la classe, les projets, les responsabilités. Alors, se met à l’œuvre une pédagogie émancipatrice, de création, d'expression, de coopération, générant ainsi le soin au Bien Commun.
Dans la Cité, dans les quartiers, les villages, il est possible de générer des actions réelles dans les micro-espaces scolaires et familiaux, par exemple en contrôlant l'utilisation de l'électricité, en réduisant les transports, en insistant pour que la voix des enfants, des jeunes soit entendue dans la société des adultes.

(...)