Raccourci vers le contenu principal de la page

Gr. Formation Recherche

ce groupe de travail rassemble les personnes intéressées par la formation "à" et "par" la pédagogie Freinet.

Pédagogie Freinet et pensée complexe

Dans :  Formation et recherche › 

 Cet article est paru dans la revue en ligne de l'AFIRSE (Association Francophone Internationale de Recherche en Sciences de l'Education).

Pédagogie coopérative et enseignement de l’histoire à l’université de Madrid

Dans :  Formation et recherche › 

 Pédagogie coopérative et enseignement de l’histoire à l’université de Madrid

Présentation des membres du secteur formation-recherche de l'ICEM

 Responsable du secteur formation recherche : Denis Morin

 

Former à enseigner hors les murs dans un couplage formation continue / formation initiale

Dans :  Formation et recherche › 

 Former à enseigner hors les murs dans un couplage

formation initiale – formation continue 

 
Florence Saint-Luc – responsable du master 1 Pratiques et Ingénierie de la formation (PIF) sur le centre ESPE de Bourges de 2016 à 2019
Mars 2021

Pour l’attribution de subventions, le ministère de l’Education Nationale demande à l’ICEM de montrer sa participation dans la formation en INSPE. Mais quelle place fait-on à la pédagogie Freinet en formation initiale, alors que l’on peut être accusé.e de prosélytisme si c’est la seule référence proposée en master MEEF ? Comment s’assurer que les contenus proposés en cours ou lors des journées CAPE[1] seront intégrés et transférés dans les classes des stagiaires ? Comment faciliter l’accès d’enseignant.e.s capables de mettre en œuvre des pédagogies actives et/ou coopératives à des postes de formateurs.rices d’enseignants ? Peut-on les  aider à construire une posture adaptée ? 

Pédagogie coopérative en master 1 MEEF

Dans :  Formation et recherche › 

 Pédagogie coopérative en Master 1 MEEF

Florence Saint-Luc - 2018 - Institutrice, puis professeure des écoles  – docteure en Sciences de l’Education - Formatrice à l’ISFEC de Montpellier de 2014 à 2016

 
La coopération est un terme souvent décliné dans la loi sur la Refondation de l’école, et dans les programmes de l’école élémentaire et du collège publiés en novembre 2015 applicables en septembre 2016. Pourtant, la capacité à coopérer n’est pas évidente pour les élèves, comme pour les enseignants, dans un système éducatif majoritairement élitiste et méritocratique. Le travail en groupes est largement prôné, mais beaucoup de novices s’y essaient, éprouvent des difficultés, et jugent cette pratique trop bruyante ; ils évitent alors souvent de le mettre en œuvre malgré les nombreuses théories de l’apprentissage présentées en formation initiale fondées sur le socioconstructivisme (Vygotski, 1934-1980,  Perret-Clermont, 1979). D’ailleurs quand les cours prennent une forme magistrale dans ce cadre, cela ne constitue-t-il pas une contradiction entre le dire et le faire, pouvant constituer un obstacle à l’évolution des pratiques ? Alors comment organiser des situations d’apprentissages coopératifs dès le master 1, lors d’une année de bachotage du concours (CRPE), afin de favoriser le transfert dans les classes des stagiaires ensuite ? 

Faire vivre un choix de texte à des adultes - Un dispositif de formation à la pratique du texte libre

Dans :  Formation et recherche › 
Témoignage de pratique de Marguerite Bialas
 
Très souvent, j’ai constaté que la formation à la pédagogie Freinet/pédagogie institutionnellene devient efficace que lorsque les participant.es  essayent a minima  de lancer le texte libre dans leur classe. Pour cela, il ne suffit pas toujours d’en entendre parler et les visites aux collègues pendant la classe sont rarement possibles. Comment procéder quand on ne connait de l’écrit scolaire que la rédaction corrigée par la maîtresse, pratique plus courante qu’on le croit ? 
Mais comment transmettre la technique du texte libre quand on ne dispose que d’une heure ou deux pour travailler avec un groupe d’adultes[1]?


[1]Avec mes camarades du mouvement Freinet et de la PI, j’ai participé à nombre d’interventions plus ou moins longues, entre autres dans le cadre du CAPE, ainsi qu’à l’organisation de stages (en période scolaire et/ou de congé), etc.
 

Une recherche-action coopérative interculturelle sur la formation des enseignants, éducateurs et formateurs au sein du mouvement international de l’Ecole Moderne

Ce texte présente la constitution d'une recherche-action coopérative internationale sur la formation des enseignants et de leurs formateurs, au sein du mouvement international de l'Ecole Moderne, dans le cadre d'une thèse en Sciences de l'Education, soutenue par Florence Saint-Luc, en décembre 2011, à l'université d'Aix-Marseille, et quelques productions de ce chercheur collectif interculturel, sous forme de liens vers des montages vidéo, et d'articles.

De la confrontation coopérative interculturelle à l’autoformation coopérative : le cas des formateurs d’enseignants au sein du mouvement international de l’Ecole Moderne

Dans :  Formation et recherche › 

 Le texte de la thèse de Sciences de l'éducation de Florence Saint-Luc, soutenue en décembre 2011 à l'université d'Aix-Marseille, est proposé au téléchargement. En voici le résumé : La crise éducative et économique mondiale génère un besoin de revoir les finalités éducatives et de réformer la pensée. « Les sept savoirs nécessaires pour l’éducation du futur », d’Edgar Morin, visent un humanisme démocratique et scientifique. C’est dans cette optique, et avec ce cadre épistémologique, que nous avons constitué une recherche collaborative internationale sur la formation de formateurs, au sein du mouvement de l’Ecole Moderne. Une confrontation coopérative interculturelle a commencé, dans un premier temps, par une observation participante armée dans 5 pays européens, afin de travailler la dimension macro et méso de leurs systèmes éducatifs, et pour développer un réseau international qui a officiellement vu le jour lors de la rencontre physique d’enseignants et de formateurs de différents pays européens en 2009.

s'abonner à cette page